Bachar al-Assad, "boucher" ou interlocuteur incontournable ?

le
0

Le voyage de quatre élus en Syrie continue de susciter un vaste débat. D'un côté ceux qui , comme Manuel Valls, considère que cette initiative est une "faute morale". De l'autre, ceux qui considèrent que, face à la menace terroriste, la discussion avec le régime de Bachar al-Assad pourrait s'avérer utile. Pourquoi François Hollande est-il accompagnée par des actrices françaises pour parler climat ? Enfin, le mémorial de Caen annule la 5e édition des Rencontres du dessin de presse...

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant