Bac 2016 : peut-on réviser et regarder Roland-Garros ?

le
1
Andy Murray a remporté la partie face au Français Mathias Bourgue, au deuxième tour de Roland-Garros (photo). Au tour des lycéens, à présent, de gagner le match du bac.
Andy Murray a remporté la partie face au Français Mathias Bourgue, au deuxième tour de Roland-Garros (photo). Au tour des lycéens, à présent, de gagner le match du bac.

« Le taux de réussite au baccalauréat est proportionnel à l'intérêt du tournoi de Roland-Garros. C'est une étude scientifique qui le dit ! » C'est bien connu, l'adolescent a un aplomb à en faire douter le plus rigide des parents. Surtout qu'en période de révisions d'examen le parent est enclin à douter : faire obéir son candidat d'ado au doigt et à l'?il ou le laisser mener sa barque comme un adulte qu'il est en train de devenir ? Alors, quand il brandit cette « étude » publiée par Scientists of America, vous hésitez. Normal, c'est tout à votre honneur de le croire. Même lui s'en est persuadé.

Sauf que cet article est un faux. Une commande, sans doute passée par un ancien candidat au bac, au site spécialisé dans l'élaboration de fausses études étayées par des statistiques tout aussi mensongères. Et, à quinze jours du début des épreuves écrites du bac, il n'est plus question de se leurrer. Regarder Roland-Garros n'aide pas à avoir le bac. C'est une certitude, des générations de fous de tennis vous le diront, eux qui ont aussi tenté de concilier les deux et qui se sont cassé le nez.

Fixer des objectifs

Nous voici début juin. Chaque heure compte. Le candidat doit mettre à profit cet ultime compte à rebours pour ses révisions et son temps libre. Inutile de croire qu'il peut faire les deux en même temps : non, on n'écoute pas « d'une...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • opelin le mardi 31 mai 2016 à 17:53

    Cette étude n'a pas dû prendre en compte une compétition de football qui draine autrement plus de décérébrés qui auraient bien besoin de réviser ...