Bac 2015 : le meilleur du pire des copies de français et de littérature

le
0
L'EAF, ou épreuve anticipée de français : un avant-goût du grand rite initiatique des jeunes Français.
L'EAF, ou épreuve anticipée de français : un avant-goût du grand rite initiatique des jeunes Français.

Les élèves de première ont ce jour un avant-goût de ce qui les attendra l'an prochain. Quant aux élèves de L, ils ont l'occasion de démontrer qu'ils sont d'authentiques littéraires. En attendant la cuvée 2015, voici un petit florilège des perles du bac de français des bacheliers de ces dernières années relevées par des correcteurs et compilées dans Brèves de copies de bac 2 (édition Chiflet & Cie) et sujetdebac.fr. Naïveté, ignorance ou lapsus idiomatique, cela ne peut prêter qu?à sourire ! Si toutefois vous ne repérez pas les bourdes des lycéens, c?est que vous n?avez pas assez révisé ?

(Nous avons évidemment scrupuleusement respecté l'orthographe très inventive des candidats)

 

« Ce que je peux dire c?est que j?échangerais bien ma mère contre une de ces mères dont ils parlent. Cadeau. Franco de porc. »

 

« Le titre de Giono est bizarre car s?il y en a qui ne manquent pas de divertissement c?est bien les rois avec les banquets et leurs maîtresses. »

 

« Selon Platon les androïdes seraient la raison de l?amour. »

 

« Les auteurs du Moyen-Age se sont beaucoup inspirés des auteurs de la renaicance. »

 

« En rouge et noir et Stendhal. »

 

« Les deux premiers sujets ne me disaient rien alors je choisis ce troisième sujet quoique la fenêtre de notre F2 donne sur le...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant