Baby Loup : l'affaire qui peut tout changer

le
6
La directrice de la crèche privée Baby Loup de Chanteloup-les-Vignes Natalia Baleato quittant le palais de justice le 17 octobre 2013 à Paris.
La directrice de la crèche privée Baby Loup de Chanteloup-les-Vignes Natalia Baleato quittant le palais de justice le 17 octobre 2013 à Paris.

La décision de la Cour de cassation marquera-t-elle une étape dans la construction de la laïcité dans notre pays ? Réunie en assemblée plénière, sa formation la plus solennelle, la haute juridiction imposera mercredi après-midi une fin judiciaire au licenciement pour faute grave d'une salariée voilée de la crèche Baby Loup. Une affaire emblématique qui oppose les tenants d'une laïcité stricte et ceux d'une plus grande liberté religieuse. Signe de la sensibilité du dossier, c'est la sixième fois que la justice examine cette affaire, qui a débuté en 2008. Tout commence par le retour d'un congé maternité suivi d'un congé parental de Fatima Afif au sein de l'établissement privé. La jeune femme annonce alors à sa hiérarchie son intention de garder son foulard islamique au travail, ce que refuse la directrice, invoquant la "neutralité philosophique, politique et confessionnelle" inscrite au règlement intérieur de la structure. L'employée saisit la justice mais est déboutée à deux reprises, une première fois devant le conseil des prud'hommes de Mantes-la-Jolie (Yvelines), en novembre 2010, puis devant la cour d'appel de Versailles en octobre 2011. Discrimination Saisie en mars 2013, la Cour de cassation plaide contre toute attente en faveur de Fatima Afif, annulant le licenciement. "S'agissant d'une crèche privée", ce licenciement constituait "une discrimination en raison des convictions religieuses", argumentent les juges. Un...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le mercredi 25 juin 2014 à 10:01

    5-Un jour, on ira vivre en Théorie, parce qu'en théorie, tout se passe bien !...Comment justifier qu'un salarié doit se lever chaque matin, a du mal à finir le mois, ne part presque jamais en vacances et ne peut se soigner correctement, alors qu'une personne inactive est logée gratuitement avec "APL", peut faire des grasses matinées, partir en vacances chaque année avec les bons vacances et se faire soigner bien mieux qu'un salarié qui n'a droit a rien de tout ça ???

  • mlaure13 le mercredi 25 juin 2014 à 10:01

    4- Le désendettement massif de la France par la réduction du train de vie de toutes les "élites"….La suppression des aides aux associations, véritable pompes à fric pour assistés politiques de D et G...Si vous voulez que cela continue, reconduisez ceux qui, depuis 30 ans, votent des budgets en déficit pour acheter des électeurs... Moi aussi, je fais suivre, car j'approuve sans la moindre réserve !!

  • mlaure13 le mercredi 25 juin 2014 à 10:00

    3-Calcul des retraites des fonc-tionnaires sur le régime privé (25 dernières années)... L'arrêt des retraites à l'ét-ranger sans savoir s’ils sont tjrs vivants...La suppression des retraites versées aux ét-rangers arrivant en France à 65 ans sans avoir jamais cotisé (1157 €/mois)… Suppression des avantages aux employés d'EDF / GDF, qui ne payent que 10% de leur consommation (ils sont 157.000) faites les comptes !... Que d’économies à faire !!!...

  • mlaure13 le mercredi 25 juin 2014 à 09:59

    2- Mon candidat devra s'engager sur : Le retour aux 39/40 heures, comme dans la majorité des États de l'UE….La suppression de l'aide médicale d'État : 1 milliard/an pour les réfugiés….La réduction du nombre de sénateurs, de députés et d'élus des collectivités territoriales….La réduction du nombre des parlementaires et fonctionnaires européens … La réduction du nombre de ministres et la suppression du versement de la C M U à certaines catégories…

  • mlaure13 le mercredi 25 juin 2014 à 09:59

    1-Tant que les ventres seront pleins, les routes menant aux stations de ski embouteillées, tant que les autoroutes, les sorties des grandes villes, les plages seront prises d'assaut, dormez tranquilles : le grondement de la révolte ne sera qu'un murmure sans suite, le déficit soignera plaies et bosses et comblera les trous…Mais la révolte gronde…En 2014, après la déroute des municipales pour la G, puis des européennes, et en 2017, si vous ne savez pour qui voter, moi je sais !

  • mlaure13 le mercredi 25 juin 2014 à 09:58

    Les tentacules de l’immonde pieuvre islamique radicale, s’étendent sur toute l’UE, et particulièrement en France, ventre mou de cette Europe en décadence…