"Avec le budget 2018 de Macron, les grands gagnants sont les gros contribuables investis en Bourse et les perdants sont les propriétaires-bailleurs !" selon le fiscaliste Jérôme Barré

le
16

Impôt sur la fortune immobilière (IFI), prélèvement forfaitaire unique (PFU), assurance-vie, taxe d'habitation : Maître Jérôme Barré, avocat associé au cabinet Franklin, revient sur les nouvelles mesures fiscales contenues dans le projet de Budget 2018. Ecorama du 28 septembre 2017, présenté par David Jacquot sur Boursorama.com.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • floalain il y a 2 mois

    Faux, les prélèvements sur le PEA vont augmenter du fait de la csg.

  • Garasixt il y a 2 mois

    Alors lui il est fort, il a trouvé ça tout seul?

  • heimdal il y a 2 mois

    Avoir fait l'ENA et ne pas comprendre que l'immobilier génère beaucoup plus d'emplois pour l'économie que la bourse

  • bpasseri il y a 3 mois

    l'immobilier permet des exonérations totales d'impôts contrairement à la bourse, tous les politiques qui gagnent plus de 30000€ par mois sont investis en immobilier et ne paient aucun impôt

  • bpasseri il y a 3 mois

    moins de 5% des français investissent en bourse, alors que 45% sont dans l'immobilier, 96% des "gros contribuables" sont investis en immobilier

  • lilian92 il y a 3 mois

    Messieurs, l'ISF n'existe qu'en France, voila une des raisons de la fuite des capitaux Quant à l'immobilier Macron fait une grosse bêtise,

  • isabe239 il y a 3 mois

    Personne n'en parle, mais les plus gros perdants vont être les locataires: moins de rénovation, moins d'investissement, poursuite de la fuite des capitaux, donc baisse du nombre de logements, ce qui va entraîner de facto la hausse des loyers, en parallèle d'une baisse des APL, pour ceux qui y ont droit. Tout cela me semble un écran de fumée, car ceux qui ont de l'argent vont soit partir, un peu plus, ou gérer autrement, donc certainement les plus avantagés...

  • M5759120 il y a 3 mois

    Si c'est pour nous dire que les gagnants seront les boursiers et les perdants les acheteurs d'immobilier à Parisou les acheteurs d'appartements subventionnés par les mesures fiscales et donc par nous, n'importe quel individu un peu informé le sait depuis la mi- Aout. Cet article à mes yeux ne fait que de la pub pour l'intervenant....

  • vlatour1 il y a 3 mois

    L'immobilier n'apporte aucune valeur à l'économie ? Voyons, il permet la production de produit dans les domaines de la sidérurgie, la construction au sens large, il permet la création d'emploi (maçon peintre façadier etc...) et surtout il permet... de loger les Français. Il manque des logements (ce qui explique la "spéculation" et ce n'est pas comme ça que ça va changer... On va donc continuer à fabriquer des chomeurs, tout le monde ne peut pas être banquier

  • kpm745 il y a 3 mois

    Il faut bien réorienter l'épargne des français vers l'économie productive plutôt que l'immobilier qui n'apporte aucune valeur. Sur ce point Macron a parfaitement raison mais malheureusement il ne va pas assez loin. Il fallait supprimer le PTZ et la loi PINEl qui ne font que alimenter la spéculation sur les prix immobiliers