Aurélie Filippetti a-t-elle vraiment taclé Ségolène Royal ?

le
1
La ministre de la Culture Aurélie Filippetti assure avoir été victime d'une intrusion inacceptable sur son compte Twitter après la publication d'un message peu amène pour Ségolène Royal.
La ministre de la Culture Aurélie Filippetti assure avoir été victime d'une intrusion inacceptable sur son compte Twitter après la publication d'un message peu amène pour Ségolène Royal.

Le compte Twitter d'Aurélie Filippetti a-t-il été piraté ? C'est en tout cas ce qu'affirme la ministre de la Culture, après un message peu amène pour sa nouvelle collègue, Ségolène Royal, comme l'indique Le Figaro. Posté samedi soir, ce dernier relayait en effet un sondage particulièrement défavorable à la ministre de l'Écologie, considérée comme un "handicap" pour François Hollande par une majorité de Français."Royal est un handicap pour Hollande via @ Le_Figaro....", pouvait-on lire dans le tweet qui n'est resté en ligne que quelques minutes avant d'être effacé. La ministre de la Culture n'a pas tardé à dénoncer une "intrusion inacceptable" sur son compte Twitter (qu'elle écrit "tweeter"), se défendant d'être à l'origine du message.À l'occasion d'un commentaire sur la Nuit des musées, Aurélie Filippetti signalait dimanche matin, toujours sur Twitter, qu'une enquête était en cours sur l'incident. Mais la défense de la ministre a du mal à passer auprès des internautes qui s'en donnent à coeur joie sur le site de micro-blogging, ironisant sur "l'excuse du piratage". "Si je vous ai traités de cons l'autre soir, c'est parce que cela vient d'une intrusion inacceptable dans mon compte tweeter", peut-on lire sur le réseau social, ou encore : "Inacceptable intrusion de mon cerveau qui a dit ce que je...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • buis26 le dimanche 18 mai 2014 à 15:50

    Coupable mais pas responsable, puisque c'est à l'insu de son plein gré.