AU TRIBUNAL DE L'INTERNET ! La neutralité du Net est-elle une utopie ?

le
0
AU TRIBUNAL DE L'INTERNET ! La neutralité du Net est-elle une utopie ?
AU TRIBUNAL DE L'INTERNET ! La neutralité du Net est-elle une utopie ?

Connecter le monde entier à Internet, et notamment les régions les plus pauvres, c'est le projet pharaonique du patron de Facebook Mark Zuckerberg. À côté de son projet de drones solaires servant de relais internet, il y a Free basics, cette application mobile qui permet aux populations les plus défavorisées d'accéder gratuitement à un certain nombre de contenus de première nécessité : des sites d'information comme Wikipédia, mais aussi des services de météo locale, de santé, d'éducation ou de recherche d'emploi.

Elle a séduit de nombreux pays d'Afrique, d'Asie et d'Amérique latine, mais l'Inde lui a finalement barré la route alors même que moins d'un quart de la population du pays est connecté. Le régulateur des télécommunications local, la TRAI, considère qu'en favorisant certains contenus au détriment d'autres services, comme YouTube ou Google, qui restent payants, cette application enferme les utilisateurs « dans l'écosystème Facebook » et viole la neutralité du Net.

Le principe de neutralité du Net, voté par le Parlement européen en octobre 2015 et inscrit dans le projet de loi « Pour une République numérique », garantit aux utilisateurs un accès identique en termes de contenus, de vitesse et de débit. C'est aussi un Internet favorisant la concurrence entre les opérateurs, sans favoritisme ni discrimination....

Lire la suite sur Le Point.frLire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant