AU TRIBUNAL DE L'INTERNET ! La déconnexion doit-elle devenir un droit ?

le , mis à jour le
0
AU TRIBUNAL DE L'INTERNET ! La déconnexion doit-elle devenir un droit ?
AU TRIBUNAL DE L'INTERNET ! La déconnexion doit-elle devenir un droit ?

Souriez, vous êtes connectés et même hyperconnectés ! Selon une étude TNS Sofres réalisée au niveau mondial en novembre 2015, les 16-30 ans passent un peu plus de trois heures par jour sur leur smartphone, une tendance addictive en constante progression. D'où l'urgence, pour plusieurs syndicats, d'inscrire dans le Code du travail ce « droit à la déconnexion » préconisé par le rapport Mettling « Transformation numérique et vie au travail ». Surcharge émotionnelle et risques psychosociaux sont en effet pointés du doigt. Au point que de nombreuses entreprises ont déjà, en interne, pris le taureau par les cornes.

Certaines ont adopté des mesures radicales : fermeture des serveurs de messagerie pendant le week-end, redirection automatique des mails envoyés aux salariés pendant leurs congés vers des contacts disponibles ou vers l'expéditeur. D'autres ont opté pour une codification interne plus ou moins contraignante sur l'utilisation des outils numériques. Par ailleurs, des accords de branche prévoient une « obligation de déconnexion des outils de communication à distance » pour les cadres travaillant au forfait jours dans le secteur du numérique. Reste les « 72 % des cadres qui travaillent dans des entreprises n'ayant pris aucune mesure de régulation de la communication via les outils numériques », dont « plus d'un tiers ont le sentiment de ne bénéficier d'aucun droit à la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant