AU TRIBUNAL DE L'INTERNET ! Faut-il verrouiller les imprimantes 3D ?

le
0
« Le projet de révision de la directive de 1991 sur les armes à feu prévoira un encadrement plus rigoureux de la vente d?armes sur Internet », a promis Bernard Cazeneuve.
« Le projet de révision de la directive de 1991 sur les armes à feu prévoira un encadrement plus rigoureux de la vente d?armes sur Internet », a promis Bernard Cazeneuve.

Et si vous mettiez au pied du sapin des souliers au look futuriste fabriqués à l'aide d'une imprimante 3D ? Les grandes marques de sport ne sont pas les seules à utiliser cette technologie pour améliorer le confort et les performances des athlètes. Plusieurs boutiques en ligne produisent aussi des semelles et des chaussures sur mesure à partir d'une simple photographie de ses pieds. Celle-ci est numérisée et convertie en fichier 3D, prêt à être imprimé.

Avis aux blasés de la chaussure en panne d'idées originales : des commerçants spécialisés dans l'impression 3D personnalisent des flacons de parfum, des bijoux, des coques de téléphone, des figurines et bien d'autres cadeaux potentiels. L'encre de la machine de Gutenberg est ici remplacée par le plastique, le métal, le bois, la résine, la céramique, etc.

Autant dire que ce procédé de fabrication dite « additive », dont les modèles « grand public » commencent à envahir le marché, promet de révolutionner les habitudes de consommation tout autant qu'elle repousse les limites des performances industrielles.

Des armes aussi...

Seul point noir : sa capacité à fabriquer des objets dangereux, et notamment des armes. En plastique, mais pas seulement. Depuis quelque temps circulent sur Internet des plans détaillés de fabrication d'armes à feu réalisables à l'aide d'imprimantes 3D.

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant