AU TRIBUNAL DE L'INTERNET. Faut-il permettre aux plages d'interdire les selfies ?

le
0
AU TRIBUNAL DE L'INTERNET. Faut-il permettre aux plages d'interdire les selfies ?
AU TRIBUNAL DE L'INTERNET. Faut-il permettre aux plages d'interdire les selfies ?

 

 

Une plage privée du sud de la France avait, l?été dernier, provoqué la polémique sur les réseaux sociaux après avoir été suspectée d?interdire les selfies. Des panneaux avertissaient les vacanciers que tout autoportrait pris sur le sable ou au restaurant serait sanctionné. Il s'agissait en réalité d?un canular orchestré par la campagne "No holiday spam " ("pas de spam de vacances") d?un opérateur téléphonique britannique, dont le forfait permettait de se connecter à Internet depuis plusieurs pays et de publier des photos sur les réseaux sociaux.

Et si cette blague devenait réalité ? Après tout, plusieurs musées et même le château de Versailles ont interdit la perche à selfies qui permet de prendre des photos de groupe.

Interdire le selfie est-il une atteinte aux libertés individuelles ? Peut-il nuire à autrui ? Peut-on raisonner par analogie avec la cigarette, interdite sur certaines plages pour des raisons sanitaires et environnementales?

La plage, lieu idéal du culte de soi, est aussi celui du partage compulsif de ses self-clichés. Le selfie peut donc perturber ses voisins et causer préjudice à ceux qui figurent, à leur insu, sur des photos partagées sur Internet, en violation de leur droit à l'image. Selon un sondage récent, en effet, un tiers des Français déclarent poster leurs photos sur les réseaux sociaux. Mais est-ce une raison pour les interdire ?

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant