AU TRIBUNAL DE L'INTERNET ! Faut-il limiter le partage de photos de ses enfants sur les réseaux sociaux ?

le
0
Les notes de cours au tribunal de l'Internet
Les notes de cours au tribunal de l'Internet

« Poster des photos de ses enfants sur Facebook n'est pas sans danger [...] Il est important de protéger la vie privée des mineurs et leur image sur les réseaux sociaux. » Le message, publié il y a quelques mois par la gendarmerie nationale sur sa page Facebook, visait à modérer l'enthousiasme suscité par le « Motherhood Challenge », ce défi consistant à convaincre dix jeunes mamans à partager trois photos de leur progéniture. Il s'agissait, d'une manière générale, d'attirer l'attention des parents qui publient des feuilletons photographiques de la vie de leurs bambins dans des situations loufoques ou frisant l'impudeur sur les risques encourus. Rien n'exclut, en effet, que certains d'entre eux soient un jour amenés à s'expliquer devant le tribunal.

Poursuites judiciaires

D'ailleurs, ces dernières semaines, certains médias se faisaient l'écho d'un cas inédit : celui d'une adolescente autrichienne poursuivant ses parents en justice pour violation de sa vie privée. Elle leur reprochait d'avoir publié 500 photos d'elle dans des situations souvent intimes, voire embarrassantes, et d'avoir partagé ces photos avec quelque 700 amis? S'agissant d'une « première judiciaire », l'information a largement été relayée? Jusqu'à ce que la presse, piégée par cette fausse rumeur, en dévoile la fausseté.

Reste l'enseignement qu'elle véhicule :...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant