AU TRIBUNAL DE L'INTERNET ! Faut-il associer les entreprises privées à la lutte contre le terrorisme ?

le
0
Faut-il encourager l'innovation privée pour s'armer contre le terrorisme ? À vous de juger !
Faut-il encourager l'innovation privée pour s'armer contre le terrorisme ? À vous de juger !

Dans quelques jours, un "hackathon" rassemblera à Paris des médias sociaux, start-up, associations et autres acteurs de la société civile autour d'une mission : « trouver des idées nouvelles sur la prévention, le signalement et la gestion de crise?», a indiqué Jean-Louis Missika, adjoint chargé du développement économique et de l'attractivité à la Mairie de Paris.

Cette initiative est née après les attentats du 13 novembre 2015 durant lesquels des milliers de Parisiens se sont mobilisés et ont pu s'entraider sur les réseaux sociaux. Le hashtag #PorteOuverte de Twitter a ainsi permis aux riverains d'accueillir des passants. Le message «?Je suis en sécurité » adressé via l'outil Safety Check de Facebook a pu rassurer les proches de nombreuses personnes présentes sur les lieux des attentats.

Pouvoirs régaliens

Cette implication très forte de la société civile dans la gestion de crise, grâce aux outils numériques, a montré que l'innovation privée pouvait épauler efficacement les autorités pour détecter des comportements suspects ou mieux identifier les contenus liés au terrorisme. Une coopération "public-privé" faciliterait aussi le travail des enquêteurs et permettrait sans doute de sauver des vies en cas d'alerte?

D'un autre côté, leur confier une telle tâche, c'est ouvrir la boîte de Pandore...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant