Au Pérou, des milliers d'Indiennes stérilisées de force réclament justice

le
0

À la fin des années 1990 au Pérou, sous prétexte de lutter contre la pauvreté, le gouvernement d'Alberto Fujimori a ordonné des stérilisations de masse de femmes indiennes. Quelque 300 000 d'entre elles ont été victimes de cette politique. Aujourd'hui, à la veille de l'élection présidentielle, dans laquelle la fille de l'ancien dictateur est donnée favorite, elles réclament justice.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant