Au marché de Bollène, des citoyens convaincus, indécis et déçus

le
0
Sur le marché, ce poissonnier bollénois votera pour le même candidat, comme à chaque élection.
Sur le marché, ce poissonnier bollénois votera pour le même candidat, comme à chaque élection.

Ce lundi, dans la vieille cité provençale de 15 000 habitants, les Bollénois sont venus faire leur marché sous quelques rayons de soleil. Dimanche, ils seront appelés aux urnes pour élire leurs conseillers membres du conseil général du Vaucluse. Un département détenu par le PS mais éminemment convoité, comme l'Aisne et le Var, par le Front national, mais aussi par et la ligue du S@ud, le parti local de la famille Bompard. À Bollène, les votants auront quatre options. Soutenir la Ligue du Sud, menée ici par Marie-Claude Bompard, à la tête de la commune et épouse du député-maire d'Orange ; opter pour la majorité départementale de gauche, une alliance des socialistes et du PCF du canton, le Front national et le bulletin nul. L'UMP étant le grand absent du scrutin, les électeurs fidèles à la droite traditionnelle habituellement associée au parti de Nicolas Sarkozy n'auront guère de représentants. Pour autant, cette situation ne semble pas perturber les Bollénois, pour la plupart déçus convaincus ou indécis comme souvent à la veille de n'importe quelle élection.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant