Au Japon, le combat des femmes contre "le harcèlement à la maternité"

le
0

Au Japon, le terme "matahara" est utilisé pour décrire le phénomène de harcèlement à la maternité dont sont encore victimes de trop nombreuses femmes. Le gouvernement de Shinzo Abe avait pourtant fait des « Womenomics » (ou économie des femmes) une mesure phare de sa politique de relance. Elle prévoit notamment d'amener les femmes à occuper 30% des postes de cadres d'ici à 2020. Mais le programme patine, comme en témoigne ce chiffre : le gouvernement lui-même ne compte que 3,5% de femmes cadres.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant