Au coeur de la conférence de rédaction de "Charlie Hebdo"

le
0
Georges Wolinski, lors de la conférence de rédaction qui a suivi la publication des caricatures danoises de Mahomet, en février 2006.
Georges Wolinski, lors de la conférence de rédaction qui a suivi la publication des caricatures danoises de Mahomet, en février 2006.

Le 8 février 2006, Charlie Hebdo publie les caricatures de Mahomet du journal danois Jyllands-Posten, qui avaient provoqué de vives protestations dans les pays à majorité musulmane. Le numéro historique s'arrache à 160 000 exemplaires en deux jours, et est réimprimé dès le 11 à 480 000 nouveaux exemplaires. Le magazine reçoit ses premières menaces.

Comment rebondir après un tel événement ? Les réalisateurs Jérôme Lambert et Philippe Picard ont filmé la conférence de rédaction qui a suivi. On y voit Cabu, Wolinski, Tignous, Riss, Philippe Val et les autres réfléchir sérieusement, mais toujours avec humour. Les potentielles couvertures pour le prochain numéro sont dessinées instantanément, puis sont punaisées au mur au fur et à mesure. Et de commenter : "Pour la première fois, un événement mondial est provoqué par un dessin." "On nous attend avec une grosse tête de Mahomet."

Évoquant l'impossibilité de dessiner des caricatures dans plusieurs pays (Castro à Cuba, Brejnev en URSS ou même Georges Marchais dans L'Humanité avant l'arrivée de Wolinski), Cabu résume : "On a du pot, nous." Et Wolinski de conclure : "Ouais, on a du pot. La France est un paradis."

Retrouvez notre direct sur Charlie Hebdo, le jour d'après REGARDEZ le film de Jérôme Lambert et Philippe Picard :

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant