Attentats : vers un impact économique important ?

le
0
Les grands magasins, très prisés pendant les fêtes de fin d'année, vont-ils souffrir économiquement des attentats parisiens ? Image d'illustration.
Les grands magasins, très prisés pendant les fêtes de fin d'année, vont-ils souffrir économiquement des attentats parisiens ? Image d'illustration.

Si les pertes humaines sont énormes, les conséquences économiques pourraient l'être tout autant. Les actes terroristes perpétrés dans la région parisienne l'ont été dans des lieux symboliques représentant un certain art de vivre. Même s'ils sont difficiles à évaluer, les effets des attaques pourraient peser sur l'économie française, qui connaissait au troisième trimestre une timide reprise (croissance de 0,3 %) et donnait des signaux encourageants.

Le précédent des attentats « Charlie Hebdo »

Un stade de football, des restaurants et une salle de concert ont été attaqués. La crainte ? voire la psychose ? risque de freiner les achats de billets de spectacle ou les sorties. L'effet d'insécurité limite les sorties surtout dans des zones énormément fréquentées. Le monde de la culture pourrait être fortement impacté. Plusieurs théâtres et musées de la capitale et de ses alentours ont été fermés ce week-end. Les cinémas commencent à rouvrir. Reste à savoir si les habitudes culturelles des Franciliens en particulier (et des Français en général) résisteront aux attaques du 13 novembre...

Les fêtes de fin d'année, qui représentent un relais de croissance important pour les commerces, ne s'annoncent guère brillantes. Si on se réfère à la précédente vague d'attentats, en janvier dernier, le repli de l'activité était sensible alors que la période des soldes démarrait. Cité par Le Figaro, le...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant