Attentats : Morin "solidaire du gouvernement si les mesures sont à la hauteur"

le
0
Attentats : Morin "solidaire du gouvernement si les mesures sont à la hauteur"
Attentats : Morin "solidaire du gouvernement si les mesures sont à la hauteur"

Invité de Territoires d'infos, la matinale de Public Sénat et Sud Radio présentée par Cyril Viguier avec la participation de la presse quotidienne régionale, l'ancien ministre de la Défense Hervé Morin est revenu sur l'appel à l'unité nationale lancé après les attentats de Paris vendredi.

"On est solidaires du gouvernement si les mesures qui sont prises sont à la hauteur", a lancé Hervé Morin. "Ceux qui sont partis en Syrie, s'ils ont la double nationalité, il faut leur dire si vous estimez que vous détestez la France au point d'aller lui faire la guerre, vous serez très bien là-bas et vous y restez. Pour les autres, qui sont des nationaux, il faut des centres de rétention, bien entendu, et au moins, pour ceux dont la menace est avérée, un système de bracelets électroniques qui permet de les suivre."

"Il faut une coalition internationale extrêmement large"

Sur la réponse à apporter à l'État islamique, l'ancien ministre de la Défense a répété que "Bachar el-Assad n'est pas la priorité". Pour Hervé Morin, "les frappes aériennes ne changent rien à la donne" : "Les Américains frappent depuis dix-huit mois. On n'est pas plus malins que les Américains, on n'est pas plus mauvais ni meilleurs non plus. Je continue à penser qu'il faut une coalition internationale extrêmement large. Depuis le début, je dis qu'il faut intégrer les Russes et les Iraniens."

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant