Attentats : deux ministres belges présentent leur démission

le
0
Le Premier ministre belge Charles Michel a refusé la démission de deux de ses ministres.
Le Premier ministre belge Charles Michel a refusé la démission de deux de ses ministres.

Les ministres belges de l'Intérieur et de la Justice ont remis leur démission, mais elle a été immédiatement refusée par le Premier ministre Charles Michel, après les révélations sur des ratés dans la surveillance d'un des kamikazes des attentats de Bruxelles, selon les médias.

"Je confirme que j'ai présenté ma démission", a déclaré le ministre de l'Intérieur Jan Jambon, cité par le quotidien Le Soir. "M. Geens (le ministre de la Justice) également. Elles ont été refusées", a ajouté Jan Jambon. "Il y a eu des erreurs à la Justice et avec l'officier de liaison (belge) en Turquie", a précisé le ministre de l'Intérieur. Le Belge Ibrahim El Bakraoui, qui s'est fait exploser mardi à l'aéroport de Bruxelles, a été intercepté en juillet 2015 par la Turquie à la frontière syrienne puis expulsé vers les Pays-Bas, sans réaction apparente des autorités belges.

Lire aussi Comment la Belgique a laissé filer Ibrahim El Bakraoui

Le Premier ministre belge, Charles Michel, a pour sa part promis que son "gouvernement et les autorités compétentes mettront absolument tout en oeuvre pour faire la lumière sur les attentats" qui ont ensanglanté Bruxelles mardi. "Il ne pourra pas y avoir d'impunité (...). Il ne pourra pas y avoir de zone d'ombre", a-t-il martelé, dans une allocation solennelle, à l'occasion du troisième jour de deuil national...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant