Attentats de Paris - Salah Abdeslam aurait acheté des détonateurs

le , mis à jour le
5
Salah Abdeslam, recherché pour sa participation aux attentats de Paris, aurait acheté une dizaine de détonateurs.
Salah Abdeslam, recherché pour sa participation aux attentats de Paris, aurait acheté une dizaine de détonateurs.

Nouvelle révélation autour des attentats de Paris. Selon Le Parisien, Salah Abdeslam, recherché pour sa participation aux attentats de Paris, aurait acheté une dizaine de détonateurs, quelques semaines avant de passer à l'acte. Il se serait rendu, en septembre ou en octobre dernier, dans une société spécialisée, située au nord de Paris, à Saint-Ouen-l'Aumône (Val-d'Oise). Le gérant de la société a alerté les forces de l'ordre lorsque la photo de Salah Abdeslam a été diffusée après les attentats de Paris, dans le cadre d'un appel à témoins.

L'homme se souvient d'un client au comportement intriguant, qui s'était renseigné avec insistance sur la fiabilité des détonateurs électriques. Lorsqu'il les a achetés, Salah Abdeslam a laissé son permis de conduire chez l'artificier pour prouver son identité. Le terroriste présumé n'était alors pas recherché par les autorités.

Une ceinture d'explosifs retrouvée

Salah Abdeslam aurait participé aux attentats de Paris. Deux véhicules ayant servi à transporter les terroristes des attentats de Paris ont été loués à son nom. L'un d'eux a été retrouvé dans le 18e arrondissement de Paris, un quartier où Daech revendique un attentat qui n'a jamais eu lieu.

À Montrouge, au sud de Paris, une ceinture d'explosifs a été retrouvée dans une poubelle, à proximité d'un lieu où le téléphone portable de Salah Abdeslam a été repéré. Après les attaques, il aurait...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • j.sallio le samedi 28 nov 2015 à 17:46

    À croire que le gouvernement a laissé faire, pour avoir des capacités de réactions après les agissements. Malheureusement ces attentats ont été périlleux pour le peuple français.

  • j.sallio le samedi 28 nov 2015 à 17:43

    On pourrait croire que la France à perdu et pleure ses morts, tandis que la pression européenne sur les déficits s'éloigne. Il y a des phénomènes politiques qui semblent très incompréhensibles.Un racket toujours plus fort, une taxe confiscatoire qui va augmenter sur l'essence et le gasoil. Le français va encore se faire tondre, la mutuelle qui va devenir obligatoire au 1er janvier 2016, et en plus imposable sur le revenu

  • j.sallio le samedi 28 nov 2015 à 17:38

    La France et les français ne vont pas accepter ces morts au nom d'attentats djihadistes surtout si le gouvernement était au courant de ces agissements et qu'il a laissé faire. 2 attentats marquants en 1 an. Cette triste affaire va lui permettre de laisser courir la dette au nom de la répression.

  • M8252219 le samedi 28 nov 2015 à 17:21

    Aucune mesure de sécurité particulière prise après le fusillade de Charlie et du super marché. Inconséquence et irresponsabilité du président de la république et du gouvernement . Et il grimpe dans les sondages !!!!!!!! Les français bernés et aveugles.

  • aerosp le samedi 28 nov 2015 à 17:09

    Je doute que ces matériels se vendent aux particuliers étant des objets soumis à une règlementaion pyrotechnique (?)