Attentats : Daech s'apprêterait à frapper la Belgique et la France

le
0
Des forces de polices belges mobilisées à la station Maalbeek après les attentats de Bruxelles.
Des forces de polices belges mobilisées à la station Maalbeek après les attentats de Bruxelles.

Orlando dimanche, Magnanville lundi... Les services antiterroristes sont en état d'alerte maximum. Et ce mercredi, le quotidien belge La Dernière Heure publie une note transmise par la cellule antiterroriste belge et adressée à tous les services de police du territoire. « Des combattants auraient quitté la Syrie il y a environ une semaine et demie afin de rejoindre l'Europe [...]. Ces personnes se sépareraient en deux groupes, l'un pour la Belgique, l'autre pour la France, afin d'aller commettre des attentats par groupe de deux. Selon les renseignements recueillis, ces personnes seraient déjà en possession de l'armement nécessaire et leur action serait imminente. »

La France et la Belgique sont plus que jamais dans le viseur du groupe État islamique, selon ces informations. Toujours selon la note retranscrite par le quotidien belge, « trois cibles sont citées (en Belgique, NDLR), un grand centre commercial bruxellois, un restaurant (non localisé) d'une chaîne fast-food américaine et une cible policière, de type commissariat (non localisé) ».

L'Ocam « relativise »

Depuis plusieurs semaines toutefois, l'organe de coordination de l'analyse de la menace d'attentats en Belgique (Ocam) maintient le niveau de menace au niveau 3 (« grave ») sans le relever au niveau 4 (« sérieuse et imminente »). Si l'organisme concède que des cellules pourraient exécuter des attentats en Belgique, La...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant