Attentat : menaces sur Paris Plages

le , mis à jour le
2
Paris Plages le 22 juillet. L'opération estivale se tient sous haute surveillance jusqu'au 4 septembre.
Paris Plages le 22 juillet. L'opération estivale se tient sous haute surveillance jusqu'au 4 septembre.

Une réunion s'est tenue ce mercredi à la préfecture de police de Paris, où tous les directeurs des services de police de la capitale, des services de renseignements et du 36 Quai des Orfèvres ont été convoqués d'urgence. La cause : des menaces importantes d'attentat sur Paris Plages.

Cette année, l'événement qui se tient jusqu'au 4 septembre sur les berges de la Seine, mais aussi au bassin de la Villette, dans le 19e arrondissement, et sur le parvis de l'hôtel de ville, a été placé sous haute surveillance. Pour entrer dans le périmètre, les piétons ne sont pas fouillés. Mais, à la suite de l'attentat du 14 juillet à Nice, chaque accès routier est fermé par des barrages, un véhicule ou des blocs de béton. Les points de passage des véhicules d'urgence sont surveillés par des agents de la mairie de Paris. Des patrouilles, renforcées par les militaires du dispositif Sentinelle, « assurent une présence sur les quais, sur les parties en hauteur et le pont ». La sécurité a aussi été renforcée près du bassin de la Villette.

À l'issue de la réunion de mercredi, il a été décidé que la brigade fluviale sur la Seine serait accompagnée de policiers de la BRI, la brigade de recherche et d'intervention, concurrente du Raid à Paris.

Les menaces qui semblent inquiété les autorités ont-elles un lien avec l'alerte tombée mardi vers 22 heures ?...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 il y a 8 mois

    Mig737...que tous les Dieux de l'Olympe vous entendent...:-)))

  • Mig737 il y a 8 mois

    Pas de risque, l'été est fini!