Attentat de Nice : l'ex-adjoint d'Estrosi voit rouge

le , mis à jour le
3
Benoît Kandel. Photo d'illustration.
Benoît Kandel. Photo d'illustration.

La polémique n'en finit plus. Quelles sont les responsabilités des uns et des autres dans les failles de sécurité mises au jour le soir du drame du 14 juillet à Nice ? Alors que Christian Estrosi, ex-maire de la ville et actuel président de la région Paca, pointe du doigt l'État qui n'aurait pas placé suffisamment de  membres des forces de police, son ex-premier adjoint, Benoît Kandel, n'a pas hésité à le renvoyer à ses responsabilités, comme le rapporte le Huffington Post.

En compagnie d'Olivier Bettati, lui aussi élu d'opposition, Benoît Kandel demande l'ouverture d'une commission d'enquête sur les conditions de l'attaque, estimant que « Christian Estrosi ne peut se dédouaner de sa responsabilité » et que « chacun doit balayer devant sa porte ». Désormais dans l'opposition, il est aujourd'hui encarté au FN, Benoît Kandel était autrefois un proche de Christian Estrosi.

« Tartuffe »

L'ancien patron de la baie des Anges avait en effet déploré l'absence de blocs de béton visant à ralentir les véhicules sur la promenade des Anglais en déclarant à Nice-Matin : « Pour l'Euro 2016, ils avaient été positionnés pour faire des chicanes. Cette disposition n'a pas été reproduite le 14 juillet. »

Sauf que cette déclaration tonitruante a vite été remise en cause par Benoît Kandel, qui explique que cette mission relève de la police...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Aston54 il y a 5 mois

    M. Kandel, que je sache M. Estrosi n'est plus maire de Nice!!!!! On ne peut pas dire tout et n'importe quoi uniquement par esprit de vengeance!

  • M1765517 il y a 5 mois

    pour Estrosi, seul compte la paye, avec quand même le minimum de boulot !

  • M4947935 il y a 5 mois

    Précautions massives pour l'Euro 2016 puis relachement?