Attentat de Nice, de l'émotion à la récupération (partie 1)

le
0

Troisième jour de deuil national en France marqué par une minute de silence en hommage aux victimes de l'attentat de Nice. Mais si le pays est rassemblé dans le deuil, l'union politique, elle, est désormais inexistante. Depuis vendredi, la droite multiplie ses attaques contre le gouvernement, en lui reprochant de ne pas faire assez pour lutter contre le terrorisme.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant