Attentat à Nice : ce que l'on sait vendredi matin

le
0
People react in the French Riviera town of Nice on July 15, 2016, after a van drove into a crowd watching a fireworks display. At least 60 people were killed when a truck ploughed into a crowd watching a Bastille Day fireworks display in the southern French resort of Nice, prosecutors said early on July 15. Nice prosecutor Jean-Michel Pretre said the truck drove two kilometres (1.3 miles) through a large crowd that was watching the fireworks. / AFP PHOTO / Valery HACHE
People react in the French Riviera town of Nice on July 15, 2016, after a van drove into a crowd watching a fireworks display. At least 60 people were killed when a truck ploughed into a crowd watching a Bastille Day fireworks display in the southern French resort of Nice, prosecutors said early on July 15. Nice prosecutor Jean-Michel Pretre said the truck drove two kilometres (1.3 miles) through a large crowd that was watching the fireworks. / AFP PHOTO / Valery HACHE

Un attentat a visé la France jeudi soir, à Nice. Quelques minutes après la fin du feu d'artifices du 14 juillet, vers 23 heures, un camion blanc a foncé dans la foule, suscitant un mouvement de panique au milieu des touristes et des Niçois qui rentraient chez eux.

Bilan

Il est très lourd et pourrait encore s'aggraver au fil des heures. Au moins 80 personnes sont mortes sur la Promenade des Anglais de Nice, fauchées par un camion qui a foncé dans la foule. Il a poursuivi sa course sur une distance de 2 kilomètres, a indiqué le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, dans la nuit. "18 sont en urgence absolu", a ajouté le ministre de l'Intérieur depuis Nice où il s'est rendu. Il y a des dizaines de blessés qui ont été transportés dans les hôpitaux de la ville. Un peu plus tôt, le président François Hollande avait parlé d'"une attaque dont le caractère terroriste ne peut être nié". "C'est toute la France qui est sous la menace du terrorisme islamiste", a affirmé le chef de l'État lors d'une allocution télévisée prononcée en pleine nuit depuis le palais de l'Élysée. L'attentat n'a pas encore été revendiqué.

Ce que l'on sait du déroulé de l'attaque

Selon des sources proches de l'enquête Le conducteur du camion a tiré à plusieurs reprises avec un pistolet avant d'être abattu par la police, selon des sources proches des enquêteurs, qui ajoutent qu'une "grenade inopérante" et...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant