Attentat à "Charlie Hebdo" : le Raid mène une opération à Reims

le
1
Les policiers à Paris au siège du journal Charlie Hebdo.
Les policiers à Paris au siège du journal Charlie Hebdo.

Moins de huit heures après l'attaque meurtrière de Charlie Hebdo, les membres du commando ont été identifiés par la brigade criminelle. Le Raid s'est déployé dans la ville de Reims et a commencé une opération d'envergure. Les policiers "vont partir en opération. Ou, prévenus par la police et les réseaux sociaux, ils (les suspects) sont partis, ou ça va rafaler", a déclaré un officier du Raid à l'AFP, appelant les journalistes présents à la "plus grande prudence". Selon nos informations parmi les suspects on compte deux frères connus des services de police : l'un comme l'autre étaient fichés à la Direction Générale du Renseignement Intérieur (DGSI) ainsi qu'à la direction du Renseignement de la préfecture de police de Paris (DRPP). Saïd et Cherif Kouachi âgés respectivement de 32 et 34 ans, ont été confondu par la carte d'identité retrouvée par les enquêteurs dans la Citroën C3 abandonnée dans leur fuite près de la Porte de Pantin. Une image des fugitifs saisie par les caméras de sécurité de la ville de Pantin a permis de compléter le portrait-robot dressé à partir du témoignage de l'automobiliste qui s'était fait extirper de sa voiture par le commando. Un troisième homme, Hamyd Mourad, est recherché pour assassinat. Ce SDF de 18 ans aurait participé à la logistique de cette équipée sanglante.Né à Paris, dans le 10ème arrondissement, les frères Kouachi ont " un profil de petits voyous qui se sont radicalisés ",...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Pienegro le mercredi 7 jan 2015 à 23:11

    Pour le terrorisme retour à la peine de mort pusique ces psychopates ne regrteront jamais leurs actes de terreur!