Attentat à Bamako : un survivant français témoigne

le
0
Le restaurant La Terrasse a été la cible d'une attaque terroriste, dans la nuit du samedi 7 mars.
Le restaurant La Terrasse a été la cible d'une attaque terroriste, dans la nuit du samedi 7 mars.

Dans la nuit du vendredi 6 au samedi 7 mars, un Français, un Belge et trois Maliens ont été abattus dans le restaurant La Terrasse, en plein centre de Bamako. Un attentat sans précédent au sein de la ville, menacée depuis 2012 par les djihadistes.Âgé d'une cinquantaine d'années, Renaud se trouvait dans le bar-restaurant au moment de l'attaque. Le Figaro.fr a recueilli son témoignage : "C'est un bar dansant très sympathique, un des endroits cleans de Bamako, tenu par des Maliens, mais très fréquenté par les expatriés. Généralement, les Européens vont dîner au Blabla, le restaurant à côté, puis viennent danser à La Terrasse", explique le Français, expatrié depuis quelques années dans la capitale malienne.Alors que la soirée bat son plein, le cauchemar commence. "Je pense qu'il était plus de minuit, sans doute 1 heure, quand un type est arrivé cagoulé dans une voiture, il a d'abord lancé des grenades dans la devanture, mais ça n'a pas marché. Il est alors entré et est monté à l'étage, là où se trouvent les Occidentaux, qui dansent et boivent de l'alcool. Il a commencé à tirer, en visant particulièrement les Blancs. C'était des tirs ciblés. Dès que j'ai entendu le bruit de la kalachnikov, je me suis mis au sol, nous avons rampé, puis enjambé les balcons pour fuir par les toits", raconte Renaud. "J'essaierai d'éviter les endroits fréquentés par des Blancs"Pour l'expatrié, c'est le choc. Il se dit très étonné par...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant