Assurance-vie : les Français refusent de prendre des risques

le
0

Elle reste leur placement préféré, avant tout pour l'épargne de précaution. Ils ne veulent pas écouter les assureurs qui les pressent de diversifier leur contrat sur des supports boursiers.

Les rendements de l'assurance vie baissent, mais cela n'affole pas les Français. La majorité de ceux qui détiennent un contrat affirment ne pas avoir changé leur comportement: ils optent pour la sécurité avec une prise de risque minimum en investissant leurs économies sur les fonds en euros, selon une étude réalisée pour Fortuneo par l'institut YouGov. Un choix logique: un sur deux considère qu'il place sur son contrat son épargne de précaution. C'est-à-dire des sommes dont il peut avoir besoin rapidement et qu'il n'envisage donc pas de gérer de façon offensive.

Voilà qui va désoler les assureurs. Devant l'effondrement des rendements des obligations sur les marchés (les emprunts d'État français à moins de quatre ans affichent désormais des taux d'intérêt négatifs), ils souhaitent tous inciter leurs clients à délaisser la sécurité du fonds en euros, et à profiter aussi des sicav et autres fonds disponibles dans les contrats, censés offrir de meilleures performances à moyen terme. Avec toujours la fiscalité avantageuse de l'assurance vie.

Son principal atout: sa simplicité

Mais celle-ci n'est pas déterminante pour la plupart des épargnants.. Seuls 28 % des Français choisissent l'assurance vie pour ses avantages fiscaux, selon l'étude. Pour un tiers d'entre eux, son principal atout est d'être un produit… simple à comprendre.

Dans le détail, les raisons qui poussent les épargnants à miser sur ce placement diffèrent selon l'âge. Les 45-54 ans y voient en majorité (58 %) une solution pour préparer leur retraite, alors que les jeunes l'utilisent pour préparer un projet immobilier (27 % des 35-44 ans). Pour 37 % des 55 ans et plus, elle est en revanche un outil de transmission du patrimoine.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant