Assemblée nationale : les bons et les mauvais élèves de l'hémicycle

le
1
Les députés à l'Assemblée nationale. Photo d'illustration.
Les députés à l'Assemblée nationale. Photo d'illustration.

Quels sont les bons et les mauvais élèves de l'Assemblée ? Les plus présents ? Les grands absents ? Le site internet Nosdeputes.fr répertorie l'activité parlementaire des 577 élus du Palais-Bourbon. À en croire les données du site, certains députés tirent leur épingle du jeu quand d'autres se démarquent avec de piètres résultats. Ainsi, parmi les représentants les plus assidus aux séances, on retrouve le député UDI de la Marne, Charles de Courson, le député PS de l'Isère, François Brottes, et Christophe Caresche, député socialiste de Paris. Ces parlementaires font état de 40 semaines de présence sur 40. Une assiduité qui détonne avec l'absence de certains, à l'instar de Franck Marlin, député d'Essonne, qui n'a presque jamais côtoyé les bancs de l'Assemblée. L'élu UMP n'a fait acte de présence qu'une seule semaine sur l'ensemble de l'année.Une activité bien détailléeMais ce n'est pas tout. Le site comptabilise aussi le nombre d'interventions des députés, classant alors les élus les plus prolixes en opposition aux plus discrets. N'ayant jamais pris la parole en séance, le député Patrick Balkany se retrouve ainsi à la fin du classement. Au total, ils sont trente à n'être jamais intervenus, alors que le député UMP des Côtes-d'Armor, Marc Le Fur, totalise plus de 6 000 interventions - dont 1 540 longues. "Quand nous sommes dans l'opposition, l'expression est notre seule arme", a-t-il d'ailleurs déclaré au...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 le dimanche 3 aout 2014 à 18:56

    leurs indemnités et avantages doivent être calculés sur leur temps de présence et POUR LEUR RETRAITE DE MÊME. Frank Marlin ne devrait avoir que 1/40 de droit à la retraite pour l'année écoulée, CE SERAIT QUE JUSTICE, ÉGALITÉ ET HONNÊTETÉ de sa part