Assaut de Saint-Denis : le cri de la mère d'Hasna, le titre de séjour d'Ahmed

le
2
Cinq jours après les attentats de Paris, le Raid avait neutralisé dans une opération très musclée l'organisateur présumé des attentats de Paris, Abdelhamid Abaaoud, sa cousine, Hasna Aït Boulhacen, et un kamikaze, Chakib Akrouh.
Cinq jours après les attentats de Paris, le Raid avait neutralisé dans une opération très musclée l'organisateur présumé des attentats de Paris, Abdelhamid Abaaoud, sa cousine, Hasna Aït Boulhacen, et un kamikaze, Chakib Akrouh.

"Pourquoi ont-ils tué Hasna ? Elle a crié Au secours, au secours, laissez-moi sortir. Pourquoi la police ne l'a-t-elle pas laissée sortir ? Elle n'est pas une terroriste, elle n'a rien fait, pourquoi l'ont-ils tuée ?" C'est avec ces mots que la mère d'Hasna Aït Boulhacen, morte dans l'assaut du Raid du 18 novembre 2015, s'est exprimée jeudi soir sur France 3. La jeune femme avait aidé Abdelhamid Abaaoud, un des organisateurs présumés des attentats de Paris, à trouver une planque de repli. Sous le feu des balles, elle s'était adressée quelques secondes aux forces de l'ordre avant de mourir dans une explosion.

Sa mère réclame aujourd'hui justice et pourrait déposer plainte pour meurtre et non-assistance en danger. La mère décrit Hasna comme "fragile", "gentille", et "naïve". On "lui a tourné la tête", dit-elle. Abdelhamid Abaaoud l'avait menacée pour qu'elle lui apporte son aide, affirme quant à lui l'avocat de la famille.

Ahmed obtient enfin un titre de séjour

Une autre personne blessée lors de l'assaut du Raid pourrait, elle aussi, intenter une action contre l'État en responsabilité, selon le Parisien. Après avoir survécu à un déluge de balles le 18 novembre 2015, Ahmed, un sans-papier égyptien, avait été blessé et astreint à une interruption temporaire de travail (ITT) de six mois. À 63 ans, et après avoir failli être expulsé,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • janaliz il y a 9 mois

    Si ça peut faire réfléchir les autres toujours tentés (ees) de venir en aide à leurs petits frères plein de mal être de la société occidentale... et de notre civilisation judéo-chétienne...

  • Pienegro il y a 9 mois

    Oh la pov, comme on la plaint!Mdr de cette pandemie de pleureurs profiteurs