Argentine : le bilan Kirchner

le
0

La présidente argentine est adulée ou détestée. Celle qu'on surnomme "la nouvelle Eva Perón" ne laisse pas indifférent. En 2007, Cristina Kirchner succédait à son mari à la présidence de l'Argentine. Aujourd'hui, malgré le marasme économique et une corruption endémique, elle fait encore rêver des millions d'Argentins. Pour ses détracteurs, les mesures qui ont fait son succès s'apparentent plus à du populisme... Mais quelle est donc le bilan Kirchner ?

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant