Archionline casse les prix des maisons d'architecte

le
0

La start-up propose de télécharger des plans qui ont déjà été utilisés afin de réduire le coût du permis de construire. Plus d'une centaine d'architectes ont déjà accepté de mettre leurs plans à disposition.

Une maison d'architecte à moindre frais, voilà la promesse d'Archionline. Cette start-up propose de télécharger de nombreux plans de bâtisses, dessinés par des architectes. Il suffit d'entrer les critères de sa maison idéale -nombre de chambes, surface, coût de construction- pour que les maisons correspondantes s'affichent. Contemporaine ou traditionnelle, luxueusement vaste ou au contraire de taille modeste, de plain-pied ou avec un étage, les plus belles maisons dessinées par des architectes confirmés sont à portée de clic.

C'est en voyant les nombreux plans que son père architecte stockait chez lui que Victor Thoulouze, co-fondateur de l'entreprise, a eu un déclic. «Je lui ai demandé à quoi ils servaient. Il m'a répondu qu'il les gardait sans les utiliser». Ce qui donne à cet étudiant de l'école de commerce de Grenoble l'idée de collecter tous ces croquis, déjà éprouvés, qui dorment désormais dans les placards de leurs concepteurs. Les débuts ont été compliqués. «Les architectes étaient sceptiques au départ. Ils pensaient qu'en nous donnant leurs plans, ils perdraient un peu de leur savoir-faire, explique Victor Thoulouze. Alors qu'au contraire, c'est une façon de le mettre en avant!». Et pour les architectes de toucher un revenu complémentaire, puisqu'ils perçoivent une commission à chaque fois qu'un de leur plan est téléchargé, au titre de la propriété intellectuelle. Celle-ci est variable et peut s'élever jusqu'à 50% du prix payé par l'internaute.

Des partenariats avec des courtiers et des agents immobiliers

Lancé en mai 2013, le concept prend rapidement de l'essor. En un an, ce sont plus de 2500 plans qui ont été téléchargés. «40% d'entre eux ont abouti à un dépôt de permis de construire, se réjouit le co-fondateur d'Archionline. Les premières maisons sont en train de sortir de terre». Aujourd'hui, la société compte plus de 1000 plans de maisons individuelles et un panel de quelque 120 architectes, tous membres de l'Ordre des architectes, dont Roland Castro, qui a notamment dessiné la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image d'Angoulême et pris part au projet du Grand Paris.

Si le dépôt des plans par les architectes est gratuit, il faut payer pour pouvoir les télécharger. Le plan simple, qui permet d'avoir une idée plus précise de la disposition et de la superficie des pièces, ne coûte que quelques dizaines d'euros tandis qu'il faudra s'acquitter d'une centaine d'euros supplémentaires pour obtenir le plan complet, pour pouvoir le retravailler. Cet investissement permet néanmoins de réduire le temps de conception du plan, ce qui aboutit à une diminution significative du coût du permis de construire.

Si le client souhaite faire modifier selon ses désirs le plan choisi, il peut être mis en contact avec l'architecte qui l'a dessiné. Archionline propose également un accompagnement du client tout au long de la construction, grâce aux partenariats que la start-up a noué avec des courtiers, des maîtres d'½uvre mais aussi des agents immobiliers. L'objectif d'Archionline est aujourd'hui de «développer ce panel de partenaires» et de convaincre davantage d'architectes pour «couvrir l'ensemble du territoire français», précise Victor Thoulouze. Avant d'envisager à moyen ou long terme un développement à l'étranger «pour s'imposer en Europe».

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant