Après les attentats, les Français veulent se former aux premiers secours

le
0
De nombreux Français ont contacté les associations de secourisme pour se former aux premiers secours.
De nombreux Français ont contacté les associations de secourisme pour se former aux premiers secours.

C'est l'une des conséquences des attentats du 13 novembre. Ces derniers jours, de nombreux Français ont contacté les associations de secourisme pour se former aux premiers secours. "On a une recrudescence des demandes, de l'ordre de 20 à 30 %" a précisé Walter Henry, le président de la Croix-Blanche, au micro de France Info. Selon lui, il s'agit de personnes "qui souhaitent tout simplement se former à titre personnel, pour être en capacité de réagir en cas d'accident".

La Croix-Rouge connaît également une augmentation"exponentielle" du nombre de demandes. "La semaine dernière, elles étaient 15 000 à nous avoir contactés au lieu de 10 000 habituellement, soit une hausse de près de 50 %", souligne Patrice Dallem, directeur de l'urgence et du secourisme à La Croix-Rouge française, au journal La Croix. L'association avait déjà constaté une hausse de 7 % des inscriptions après les attentats de Charlie Hebdo

.

La France très en retard

Toutefois, si les Français semblent se mobiliser davantage, la France reste très en retard en matière de secourisme. Comme le souligne La Croix, 95 % des Norvégiens et 80 % des Autrichiens maîtrisent les premiers secours. Selon Patrice Dallem, une initiation aux gestes d'urgence - soit sept heures de formation - permettrait déjà de réagir avant l'arrivée des secours. "On y apprend par exemple à stopper l'hémorragie par compression de la plaie, ce qui était le...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant