Après la sortie de l'iPhone 6s, la revente des précédents smartphones d'Apple explose

le
0

De plus en plus de clients voient dans la revente de leur iPhone 6 un moyen de financer l'achat du dernier modèle d'Apple.

Alors que certains ont patienté pendant plusieurs heures devant les Apple Store du monde entier, à la quête du nouveau smartphone de la marque, d'autres anticipaient déjà la revente de leur iPhone 6. «Depuis début septembre et l'annonce de la Keynote, on a remarqué une hausse des annonces concernant ce produit, acquiesce Sylvain Trimel, responsable de la communication chez iOccasion, spécialisé dans la revente de produits Apple. Notamment ces deux dernières semaines où les publications concernant l'iPhone 6 ont été multipliées par quatre.» L'application Mr Smartphone, qui fait ses premiers pas dans ce domaine, constate également une hausse de sa fréquentation. «Nous avons reçu trois fois plus de demandes qu'à l'accoutumée, explique Stéphane Perrin, créateur de l'application mobile. Les ventes devraient exploser ce week-end.»

La demande va se poursuivre toute la semaine

La sortie des iPhone 6s et 6s Plus coïncide pour nombre de clients à la revente de leur ancien appareil. «Dans beaucoup d'annonces, on constate que le client précise que son smartphone ne pouvait être remis en main propre avant le vendredi 25 septembre», remarque Sylvain Trimel. La sortie d'un nouveau téléphone de la marque à la pomme engendre une accélération massive de l'activité pour les entreprises spécialisées dans la reprise et la revente de mobiles. «Nous récoltons habituellement 50.000 téléphones par mois. Nous devrions en recevoir 20.000 dans la semaine suivant la commercialisation de l'iPhone 6S. Nous en avons reçu près de 7000 à cette date, explique Patrick Richard, directeur commercial chez Recommerce Solutions. Cela représente une reprise toutes les 15 secondes.»

Face à la crise et à l'augmentation rapide du prix des biens technologiques, le consommateur doit réflechir à un nouveau système d'achat. Selon le modèle et la déterioration du téléphone, les opérateurs offriront une somme d'argent plus ou moins élevée au client. «La reprise est un moyen alternatif pour se procurer un nouveau mobile. Aujourd'hui, on pense qu'un cinquième des achats de l'iPhone 6s ou 6s Plus sera financé de cette manière», explique Patrick Richard. L'obtention d'un iPhone considéré comme ancien se révèle avantageuse d'un point de vue financier pour l'acquéreur. En moyenne, un iPhone 6, avec 64 Go de capacité se revendra 600 euros. Il y a un an, lors de sa commercialisation, il fallait débourser 819 euros pour s'offrir le précieux sésame. Pour autant, la demande concernant l'acquisition de l'iPhone 6 d'occasion reste, à l'heure actuelle, mesurée. «D'ici un mois, on enregistrera plus d'actes d'achats concernant ce produit», explique le directeur commercial de Recommerce Solutions.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant