Antiterrorisme : les projets d'attentats déjoués en France depuis un an

le
0
Un policier en uniforme devant une voiture de police. Photo d'illustration.
Un policier en uniforme devant une voiture de police. Photo d'illustration.

Une dizaine d'attentats ont été déjoués depuis un an en France. La commission d'enquête parlementaire sur les attaques de 2015 détaille pour la première fois dans son rapport rendu mardi les attaques évitées dans l'Hexagone, comme le révèle

L

e Figaro

ce mercredi. Et si trois projets terroristes avaient déjà été évoqués auparavant, d'autres viennent seulement d'être dévoilés.

Des tentatives connues

Le rapport relayé par le quotidien évoque notamment le projet visant le sémaphore de fort Béar. Soupçonnés d'avoir voulu attaquer ce camp militaire des Pyrénées-Orientales, et plus précisément d'avoir voulu filmer la décapitation d'un haut gradé, trois jeunes sont écroués au mois de juillet 2015.

Autre projet d'attaque déjà évoqué : la base de Toulon, en octobre dernier. Hakim Marnissi est arrêté. Le jeune homme de 25 ans reconnaît alors en garde à vue avoir été en contact avec un djihadiste en Syrie et avoir voulu s'attaquer au personnel de la base navale.

Enfin, la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) a interpellé au mois d'avril dernier à Boulogne-Billancourt Reda Kriket. Mis en examen pour association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste, le Français de 34 ans cachait notamment dans sa planque à Argenteuil des armes de guerre et des explosifs susceptibles de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant