Angela Merkel : "Je suis en forme, bien préparée, et j'ai beaucoup d'idées"

le
0
C?est l?air grave et sans un sourire qu?Angela Merkel a annoncé lors d?une conférence de presse dimanche 20 novembre que, « oui », elle participerait à la course à la chancellerie en 2017.
C?est l?air grave et sans un sourire qu?Angela Merkel a annoncé lors d?une conférence de presse dimanche 20 novembre que, « oui », elle participerait à la course à la chancellerie en 2017.

« Je le ferai savoir en temps voulu », répondait depuis des mois Angela Merkel à ceux qui lui posaient la fameuse question de la K-Frage, la Kanzlerfrage : Allez-vous vous représenter au poste de chancelière aux élections de l'automne 2017 ? Elle voulait se donner le temps, bien peser le pour et le contre de sa décision. Peut-être, c'est ce que disent ceux qui la connaissent bien, souhaitait-elle se faire prier un peu, jouer la coquette. Mais les Allemands trépignaient d'impatience et la pression était devenue insoutenable. Après l'onde de choc de l'élection de Donald Trump aux États-Unis, le pays a besoin d'être rassuré et de savoir de quoi l'avenir sera fait.

C'est l'air grave et sans un sourire qu'Angela Merkel a annoncé lors d'une conférence de presse très attendue dimanche soir que, « oui », elle participerait à la course à la chancellerie en 2017. « J'ai longtemps hésité et réfléchi, dit-elle. Je suis prête à continuer à servir l'Allemagne à condition, cela va de soi, que ma santé me le permette. Je suis en forme, bien préparée, et j'ai beaucoup d'idées. » À 62 ans, elle brigue donc un quatrième mandat à la tête de son pays. Si elle est élue à l'automne prochain et si elle arrive au bout de cette nouvelle tranche, elle partagera avec Helmut Kohl le record de longévité politique : 16 ans au pouvoir.

Cette décision n'est pas vraiment une surprise. Angela Merkel aime « servir » son...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant