Angela Merkel devrait subir un cuisant revers dimanche

le
3
Angela Merkel risque d'être confrontée dimanche à son premier revers électoral.
Angela Merkel risque d'être confrontée dimanche à son premier revers électoral.

Les Allemands l'ont surnommé le Super Sunday. Et, comme aux États-Unis, ce scrutin risque de provoquer un véritable séisme dans le paysage politique du pays. Dimanche, plus de 12 millions d'électeurs sont appelés à déposer leur bulletin dans les urnes pour choisir les députés de trois parlements régionaux dans le Bade-Wurtemberg, la Rhénanie-Palatinat et la Saxe-Anhalt. Ces votes risquent de brûler les joues d'Angela Merkel. La chancelière fédérale devrait en effet prendre une véritable claque si l'on en croit les sondages des principaux instituts d'enquête. La chef du gouvernement et les partis de la grande coalition au pouvoir à Berlin devraient être sanctionnés en raison de leur politique d'accueil envers les demandeurs d'asile qui a encouragé 1,1 million de migrants à poser leurs valises en Allemagne l'an dernier.

Le parti nationaliste et raciste, Alternative for Germany (AfD), devrait être le grand vainqueur de ces consultations avec un score à deux chiffres. En Saxe-Anhalt, un land de l'ancienne RDA, cette formation devrait rassembler 19 % des voix, juste derrière les gauchistes de Die Linke (20 %). La CDU devrait garder une longueur d'avance (29 %) dans cette région, mais elle devra s'attendre à une opposition musclée lors des débats parlementaires. La candidate chrétienne-démocrate en Rhénanie-Palatinat, Julia Klöckner, qui est souvent présentée comme étant une des futures stars du parti, devrait tout juste permettre...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3471517 il y a 9 mois

    Et le mérite bien. Elle mène depuis quelques mois une politique suicidaire et délirante qui est totalement contre l’intérêt des Allemands et des Européens. Elle se trompe totalement d'adversaire. Il faut combattre la Turquie et pas la Russie.

  • frk987 il y a 9 mois

    Elle a complétement disjoncté la mère Merkel; j'avais de l'admiration pour elle, mais elle est en train de faire un mandat de trop.

  • jeffin il y a 9 mois

    "Le parti nationaliste et raciste", "Des explosions dégoûtantes de xénophobie"... on sent bien la grande neutralité journalistique