Amsterdam va lancer ses bateaux autonomes

le
0
Les premiers Roboats doivent s'installer à Amsterdam courant 2017.
Les premiers Roboats doivent s'installer à Amsterdam courant 2017.

Et si l'urbanisation passait par la réappropriation des cours d'eau ? À l'instar des Sea bubbles qui fleuriront sur la Seine à Paris en 2017, Amsterdam a aussi décidé d'innover dans le secteur du transport fluvial. Dès l'année prochaine, les 800 000 d'habitants d'Amsterdam disposeront des Roboats, ces plateformes de transport autonomes qui peuvent transporter passagers et marchandises sur les 165 canaux de la ville. C'est une aubaine pour cette ville qualifiée de Venise du Nord avec un quart de son territoire immergé.

Développé par l'Amsterdam Institute for Metropolitan Solutions (AMS), le projet doté de 25 millions d'euros de budget s'étalera sur les cinq ans à venir, et constitue le fruit d'un partenariat en recherche entre le MIT et les deux universités hollandaises de Delft et Wageningen. Si les Roboats n'ont pas la forme de bateaux, c'est parce qu'ils pourront s'aligner pour former « des ponts sur demande, capables d'être assemblés et démontés en quelques heures », comme l'explique Carlo Ratti, l'un des chercheurs phares du programme.

« Mesurer les données environnementales et le changement climatique »

Si le Roboat peut améliorer les conditions de transport des Amsterdamois, il doit aussi aider à améliorer la qualité de l'eau de la ville. Pour le directeur de l'AMS Arjan van Timmeran « l'eau est la condition de la vie. En surveillant les canalisations de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant