Altarea Cogedim s'apprête à racheter le promoteur Pitch

le
1

La société foncière Altarea Cogedim est en négociation exclusive pour racheter 100 % du groupr Pitch Promotion. Le montant des placements cumulés (logements et bureaux) des deux sociétés atteindrait près de 1,4 milliard d’euros.

La société foncière Altarea Cogedim a annoncé lundi être entrée en négociations exclusives pour «l’acquisition de la totalité du capital» du promoteur immobilier Pitch Promotion. «Le montant des placements cumulés (logements et tertiaire) des deux sociétés atteindrait (…) près de 1,4 milliard d’euros au 30 septembre 2015», souligne Altarea dans un communiqué. «Pitch Promotion conserverait son intégrité, sa marque commerciale actuelle et son autonomie opérationnelle», précise le texte.

Le rapprochement permettrait de tirer profit «des synergies en matière de développement et de commercialisation afin de capter de nouveaux marchés et d’accélérer leur croissance», espère Altarea. Le groupe Terrassoux, propriétaire de Pitch Promotion, «réinvestirait dans Altarea une partie significative du produit de cession afin de souscrire à une augmentation de capital réservée d’Altarea à hauteur de 190.000 actions, soit environ 1,5 % du capital», explique le communiqué.

Finalisation en février 2016

La finalisation de l’opération devrait avoir lieu en février 2016 mais est «subordonnée à la signature des accords définitifs après consultation des instances représentatives du personnel de Pitch Promotion, ainsi qu’à l’autorisation de l’Autorité de la concurrence», précise le texte.

Altarea Cogedim a annoncé en août la vente du site Rue du Commerce à Carrefour. La société a vu son chiffre d’affaires bondir de près de 25 % sur les neuf premiers mois de 2015, grâce à une «année record en termes d’activité locative». De son côté, Pitch Promotion, créée en 1989 par Christian Terrassoux a réalisé un chiffre d’affaires de près de 300 millions d’euros pour son dernier exercice. Son activité est principalement axée sur la promotion de logements et de programmes tertiaires.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • titresyl le mercredi 18 nov 2015 à 10:33

    gaffe !!! acquisition financée par de la dette !!!! attention