Allemagne : Niels H., l'infirmier qui s'amusait à faire mourir les malades

le
0

C'est sans doute le pire tueur en série de l'après-guerre en Allemagne. Niels H., 38 ans, comparaît depuis quelques jours devant le tribunal de la petite ville d'Oldenbourg dans le nord de l'Allemagne. Un grand homme massif qui dissimule son visage derrière un cahier rose. Il est en prison depuis 6 ans déjà et parle pour la première fois. Et l'Allemagne en est médusée.Niels H. est un infirmier apparemment consciencieux qui, des années durant et sous les yeux des médecins, se livre à une expérience meurtrière : administrer une surdose médicamenteuse à des patients en soins intensifs, attendre que le patient soit au bord de l'agonie et avoir le plaisir immensément gratifiant de le réanimer ou la culpabilité dévastatrice de le regarder mourir. Niels H. a déjà reconnu être responsable d'une trentaine de meurtres, mais le décompte pourrait ne pas s'arrêter là. La police enquête sur plus de 170 cas. Cette affaire qui prend soudain une ampleur stupéfiante ne date pourtant pas d'hier : en 2005, l'infirmier est surpris par un collègue en train d'injecter à un patient un médicament pour le coeur. Aucun médecin n'avait ordonné ce traitement. En 2008, il est condamné à sept ans et demi de prison pour tentative de meurtre. Dans les deux hôpitaux de la région d'Oldenbourg où l'infirmier a travaillé, on signale d'autres morts dont la cause n'a pu être identifiée. La liste des victimes semble donc loin d'être bouclée. Dans le cadre de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant