Allemagne : Bautzen, symbole de la recrudescence de la violence raciste

le , mis à jour le
1
Des forces de l'ordre déployées à Bautzen, en Allemagne, pour encadrer une manifestation de militants d'extrême gauche après des affrontements entre jeunes réfugiés et militants d'extrême droite.  
Des forces de l'ordre déployées à Bautzen, en Allemagne, pour encadrer une manifestation de militants d'extrême gauche après des affrontements entre jeunes réfugiés et militants d'extrême droite.  

La Saxe bastion de l'extrême droite en Allemagne : voilà une distinction dont ce Land de l'ancienne RDA n'est pas près de se débarrasser. Depuis des semaines, la petite ville de Bautzen est le théâtre d'affrontements violents entre jeunes réfugiés et groupes d'extrême droite. À la tombée de la nuit, sur le Kornmarkt, la place principale du centre-ville, des jeunes passablement éméchés dans les deux camps se retrouvent face à face. Provocations, injures, jets de bouteilles et de pierres, mais aussi coups et blessures. Selon la police, ce sont les jeunes réfugiés, mineurs pour la plupart, qui agressent les jeunes extrémistes du cru rassemblés sur la place. La bagarre finit immanquablement par éclater et les forces de l'ordre arrivées en grand renfort ont du mal à séparer les deux camps. Le dernier incident de cet ordre a eu lieu à la mi-septembre. Depuis, la police a imposé un couvre-feu à partir de 19 heures pour les réfugiés et leur a interdit de consommer de l'alcool.

Le Kornmarkt est devenu le symbole de la recrudescence de la violence d'extrême droite dans l'est de l'Allemagne. Au cours des derniers mois, la police a été obligée d'intervenir plus de 70 fois sur cette place. Les extrémistes allemands réagissent aux provocations des jeunes réfugiés aux cris de « c'est notre Bautzen », « les étrangers dehors ». Au mois de février déjà, un incident grave avait scandalisé l'Allemagne : un ancien hôtel de Bautzen,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M940878 le mardi 27 sept 2016 à 12:51

    il doit y avoir une raison car on parle toujours de la même communauté où que ce soit dans le monde ..