Albi : "Une telle violence est exceptionnelle"

le
6
Devant l'école Édouard-Herriot le 4 juillet où s'est produite l'agression mortelle d'une institutrice.
Devant l'école Édouard-Herriot le 4 juillet où s'est produite l'agression mortelle d'une institutrice.

Le Point.fr : Est-ce que ce fait divers vous surprend ? Anna Topaloff : Bien sûr. Une telle violence est exceptionnelle. Un parent d'élève qui poignarde et qui tue une enseignante à l'heure de l'ouverture des classes, c'est du jamais-vu. Il faut évidemment attendre d'autres éléments d'enquête pour déterminer le lien entre ce drame et, plus généralement, ce que j'appelle la "tyrannie des parents d'élèves". Mais il s'inscrit dans un contexte de défiance grandissante des parents d'élèves à l'égard de l'école, qui s'incarne bien souvent dans la figure du "prof". L'école est en crise, elle ne remplit plus sa mission. D'une certaine façon, elle symbolise les échecs de la société française. Les parents déversent sur elle leur colère et leur frustration. Parfois avec violence. Dans 54 % des cas de "violence scolaire", c'est un parent (et non l'élève) qui a porté le coup. Les enseignants doivent-ils avoir peur ? En tout cas, la moitié des enseignants français a souscrit une assurance les protégeant en cas d'agression par un parent d'élève. En 2011, ce contrat a pour la première fois été proposé par la Maif et l'Autonome de solidarité laïque. L'année dernière, cette association a recensé 364 affaires, allant d'une bousculade à un coup de poing dans le visage avec deux dents cassées. Les chiffres en témoignent : quelques centaines de cas, sur un million de personnels exerçant dans les écoles, la violence est...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mipolod le vendredi 4 juil 2014 à 15:04

    Le problème c'est qu'auparavant l'exception confirmait la règle, maintenant avec la justice PS l'exception devient la règle.

  • M362321 le vendredi 4 juil 2014 à 14:52

    Pas vraiment non. C'est presque tous les jours. Il y a deux jours place de Clichy à paris, hier à Metz, aujourd'hui à Albi ... et le nom et prénom de l'assassin, c'est quoi ???

  • M1531771 le vendredi 4 juil 2014 à 14:31

    Exceptionnelle...je crois pour ma part que nous n'avons rien vu hélas...!!!

  • M8412500 le vendredi 4 juil 2014 à 14:23

    des noms !!!

  • M8252219 le vendredi 4 juil 2014 à 13:55

    je serais curieux de connaître quelle est la civilisation d'origine de cette femme ? !!!!!la maîtresse d'école ne serait pas par hasard une infidèle pour elle donc sans aucune valeur.

  • M940878 le vendredi 4 juil 2014 à 13:52

    une de nos 'chances'