Alain Juppé : "Le meilleur d'entre nous"... pour la gauche !

le
1

Alain Juppé plane. Et notamment dans le coeur des électeurs socialistes. Lors du dernier baromètre Ipsos-Le Point, le maire (UMP) de Bordeaux parvient à se hisser à la huitième place parmi les personnalités préférées des sympathisants du PS avec 53 % de bonnes opinions contre 33 % d'avis défavorables. Un solde positif de 20 points pour l'ancien Premier ministre à l'origine des grèves de l'hiver 95... Comme quoi, tout peut arriver. Sur son piédestal, le fils spirituel de Jacques Chirac toise, par exemple, Benoît Hamon (45 %) ou Arnaud Montebourg (41 %), deux hommes qui aspirent à la reconnaissance de leur camp.Cette situation paradoxale préoccupe les socialistes au point que, ces jours-ci, le secrétaire d'État à la Simplification, Thierry Mandon, a évoqué l'idée d'une primaire large à gauche afin d'éviter l'élimination au premier tour de la présidentielle. Mandon a brisé un tabou et s'est fait gentiment réajuster par François Rebsamen tandis que Jean-Christophe Cambadélis, le premier secrétaire du PS, préfère ne pas commenter.Juppé, valeur refuge de la gauche"Juppé est la valeur refuge de ceux qui, à gauche, pensent qu'on ne sera pas au second tour et qui préfèrent éviter le duel Sarkozy-Le Pen", nous confie un poids lourd du gouvernement. Analyse d'autant plus juste que Nicolas Sarkozy se classe au dernier rang des sympathies socialistes dans le baromètre Ipsos avec 11 % de "bonnes opinions" et 86 % d'avis défavorables. Même...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le jeudi 20 nov 2014 à 13:27

    Un gauchiste de droite se présentant sous la bannière UMP, ça ne manque pas d'humour.