Alain Juppé, "l'idole" des jeunes ?

le , mis à jour le
1
L'actuel maire de Bordeaux avec des jeunes à la Serre numérique, le 7 octobre dernier, à Valenciennes, la veille de son meeting à Malakoff. 
L'actuel maire de Bordeaux avec des jeunes à la Serre numérique, le 7 octobre dernier, à Valenciennes, la veille de son meeting à Malakoff. 

Les « jeunes avec Juppé », on se pince. Il y a donc, dans ce pays, des moins de 25 ans qui pensent que le maire de Bordeaux, entré en politique en 1976, est le candidat le mieux placé pour, dit-il, « parler de la France de 2030 ». Et pourtant, Le Point y était : oui, samedi après-midi, à Malakoff, salle Clacquesin, nous avons trouvé environ 1 000 jeunes pour s'enthousiasmer, agiter des drapeaux, faire sonner des trompettes en scandant des « Juppé président ! ». Le candidat semblait, du reste, un peu gêné par ce débordement de sympathie à son égard. Pudeur, quand tu nous tiens?

Rajeunir la classe politique ?

Il y a eu pourtant un petit hiatus... Les « jeunes avec Juppé » avaient lancé une consultation afin de faire remonter des propositions au candidat. Ce meeting était l'occasion de les lui présenter. Pour remédier à l'abstention massive chez les moins de 25 ans, les « jeunes avec Juppé » ont exposé une de leurs idées qui a jeté un froid : renouveler la classe politique, la rajeunir. Et de citer l'exemple canadien où Justin Trudeau a conquis le pouvoir à 44 ans? Paradoxal.

Alain Juppé, 71 ans, se voyait ainsi placé dans une situation un peu embarrassante. Pour s'en sortir, le maire de Bordeaux a botté en touche : « Il faut sortir de cette opposition trop facile entre les générations, les jeunes et les moins jeunes. » Sur le fond, il n'a pas tout à fait tort. Si...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a un mois

    Si VGE élu à 48 ans pouvaient se sentir concerné par l'avenir à 30 ans....je doute fort qu'à 72 ans on le soit. Soit il se croit immortel, soit c'est un fumiste.