Alain Juppé et François Fillon lancent les hostilités

le
0
Les deux candidats échangent leurs derniers coups avant l'ultime débat de jeudi soir. 
Les deux candidats échangent leurs derniers coups avant l'ultime débat de jeudi soir. 

Les premières passes d'armes ont commencé dès lundi soir entre les deux candidats finalistes à la primaire de la droite et du centre. François Fillon et Alain Juppé étaient respectivement invités des JT de TF1 et de France 2. Les attaques ont fusé des deux côtés, le premier désireux de se conforter dans sa place de leader, le second pour reconquérir l'électorat de droite. Ce mardi, Alain Juppé multiplie ses attaques afin de rattraper son retard sur François Fillon. Invité sur Europe 1 ce matin, le maire de Bordeaux a ciblé cinq thématiques-clés pour tenter de démonter le programme de son adversaire.

La durée du temps de travail

Pour Alain Juppé, François Fillon n'est « pas sérieux sur les 39 heures ». Il explique : « Il ne fera pas passer 5 500 000 fonctionnaires de 35 à 39 heures de travail sur l'année 2017. Cela poserait d'ailleurs problème aux collectivités territoriales, car cela voudrait dire que la masse salariale augmenterait d'autant en une seule année. »

La suppression de 500 000 postes de fonctionnaire

La mesure prisée par François Fillon est dénoncée comme « excessive et irréaliste ». Alain Juppé rappelle que, de 2007 à 2012, 150 000 postes ont été supprimés, et soutient qu'il serait impossible d'en faire trois fois plus.

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant