Alain Juppé creuse l'écart sur Nicolas Sarkozy, selon l'Ifop

le
8
JUPPÉ, 12 POINTS D'AVANCE SUR SARKOZY DANS LES SONDAGES
JUPPÉ, 12 POINTS D'AVANCE SUR SARKOZY DANS LES SONDAGES

PARIS (Reuters) - Alain Juppé, crédité de 41% des intentions de vote, compte désormais 12 points d'avance sur Nicolas Sarkozy (29%) en vue du premier tour de la primaire de la droite, selon un sondage Ifop-Fiducial pour iTELE, Paris Match et Sud Radio paru mardi.

Jamais cet institut n'avait mesuré une telle marge entre les deux principaux concurrents des Républicains.

Le maire de Bordeaux est également donné vainqueur au second tour, prévu le 27 novembre, avec 61% des intentions de vote contre 39% à son adversaire, selon cette enquête réalisée du 30 septembre au 17 octobre.

Les écarts entre Alain Juppé et Nicolas Sarkozy se sont creusés depuis la fin du mois du mois de septembre, marqué par les réminiscences de l'affaire Bygmalion, qui vaut une mise en examen à l'ex-président, et la publication du réquisitoire dressé par son ex-conseiller Patrick Buisson.

Dans la précédente étude de l'Ifop, publiée il y a trois semaines, seuls quatre points séparaient les deux hommes en vue du premier tour et 14 en vue du second.

Celle publiée mardi place Alain Juppé en tête des préférences des électeurs de gauche et du centre au premier tour, mais prête à Nicolas Sarkozy les meilleurs scores auprès des sympathisants des Républicains et du Front national.

En revanche, l'ex-Premier ministre l'emporterait au second tour même si le scrutin était réservé aux seuls sympathisants des Républicains, avec 52% des intentions de vote contre 48% à son rival.

Toujours selon l'Ifop, Bruno Le Maire et François Fillon seraient au coude-à-coude au premier tour, avec 11% chacun. Suivraient Nathalie Kosciusko-Morizet (4%), Jean-François Copé et Jean-Frédéric Poisson (tous deux à 2%).

Cette enquête a été réalisée en ligne auprès d'un échantillon de 754 électeurs se disant tout à fait certains de voter à la primaire de novembre.

(Simon Carraud, édité par Sophie Louet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco le mercredi 19 oct 2016 à 09:16

    http://arretsurinfo.ch/lettre-ouverte-dun-pretre-arabe-de-syrie-a-alain-juppe-2/

  • Pathor le mardi 18 oct 2016 à 20:08

    @ briaudie, comment va t'il baisser les impôts et continuer à financer :plus de 1000 agences d'états (50 milliards par an), le millions de chômeurs "professionnels", les millions d'assistés, les milliers d'associations, les milliers de migrants, le train de vie de l'état, les subventions, les milliers de fonctionnaires inutiles tout en embauchant des fonctionnaires dont on a besoin dans la police, l'armée, les hôpitaux ? un tour de passe passe comptable comme à la mairie de Bordeaux ?

  • M1461628 le mardi 18 oct 2016 à 19:09

    Je préfère les gens qui assument leurs responsabilités y compris judiciaire pour Juppé à ceux qui fuient et se défilent en proférant des mensonges de meetings( spectacles fan club )en meetings , 3 ans après Bygmalion Sarkozy chef de parti ne sait pas ce qui s'est passé et ne connait plus M.Attal? De qui se moque t’on ? Désolé "le peuple de France " n'est pas un pigeon

  • M1461628 le mardi 18 oct 2016 à 19:07

    AJ pour 2017 un mandat clair, unique assurant la cohésion de la nation, le seul candidat sérieux, expérimenté, capable de mener les réformes et garantissant une première place au 1er tour en mai devant Marine et une victoire très large au second......Avec Sarkozy le risque devient plus grand d'une victoire étriquée et d'une possible paralysie du pays après les législatives sans parler de l'hystérie et de la confusion des affaires pendant 5 ans ....Pour moi c'est tout vu AJ le 20 et 27 novembre

  • sarestal le mardi 18 oct 2016 à 19:00

    Là où l'écart s'apparente à un fossé, c'est que A.J s'est empressé de prendre sa retraite à 57 ans et demi juste avant la réforme de 2003. Et il souhaite repousser l'age de la retraite à 65 ans à des gens qui ont déjà fait beaucoup plus de trimestres que lui !. On marche sur la tête en fr !

  • briaudie le mardi 18 oct 2016 à 18:58

    JUPPE résiste aux assauts successifs des soutiens de SARKO qui perds des points au profit des autres et surtout de JUPPE. Dans tous les cas, il faudra reprendre les investitures à la législative pour pouvoir gouverner vite et bien . Dans tous les cas, c'est un bon choix car il faut élargir l'électorat au centre large pour pouvoir convaincre et éviter les blocages; la baisse des impôts sera rapide et c'est ce qu'on attend le plus pour relancer nos investissements dans ce pays.

  • M7403983 le mardi 18 oct 2016 à 18:56

    On s'est tapé Hollande. Par contre le problème est le suivant : qu'est ce que les Français abonnés aux aides sociales sont prêts à accepter ... Non pas pour les autres (c'est toujours les autres MAL FRANCAIS) , mais pour eux mêmes ???

  • occulti1 le mardi 18 oct 2016 à 18:51

    C'est plié.On va se taper Juppé....