Alaïa, Jarrar et Kayrouz marient l'ascese à la sensualité.

le
0

Azzedine Alaïa ou quand la haute couture devient prêt-à-porter : le couturier franco-tunisien présente sa collection à une audience réduite dont France 24. Nous irons également à la rencontre de Bouchra Jarrar, 30 ans de moins mais la même fascination pour la rigueur et la précision. Enfin, le libanais Rabih Kayrouz nous parle de sa nouvelle collection qu'il dédie au personnage de Baal, le poète anarchiste inventé par Bertolt Brecht et dévoré par la vie, l'alcool et les femmes.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant