Ajaccio : une salle de prière musulmane touchée par un incendie

le
0
Une salle de prière avait déjà été prise pour cible en décembre 2015 à Ajaccio. Image d'illustration.
Une salle de prière avait déjà été prise pour cible en décembre 2015 à Ajaccio. Image d'illustration.

Un nouvel acte antimusulman en Corse ? Il est encore trop tôt pour le dire, mais les enquêteurs suspectent un acte criminel après la destruction d'une salle de prière musulmane à Ajaccio. Selon France Bleu RCFM, l'incendie s'est déclenché vers 4 h 30 ce samedi matin. Cet espace est situé juste derrière le stade du Gazélec d'Ajaccio, dans le quartier de Mezzavia (nord d'Ajaccio). C'est l'une des deux salles de prière les plus importantes de la ville. Les dégâts sont conséquents, une bonne partie de l'édifice serait endommagée.

Une salle déjà prise pour cible

Un représentant du préfet s'est rapidement rendu sur les lieux. Selon France 3 Corse, la piste criminelle est privilégiée par le parquet. Cette salle de prière a déjà fait l'objet d'actes de vandalisme et de racisme. Ainsi, des têtes de sanglier avaient été retrouvées à deux reprises devant sa porte, rapporte France Info. L'enquête ouverte pour dégradation par incendie a été confiée à la police judiciaire et aux enquêteurs de la sécurité publique.

On se souvient qu'Ajaccio avait déjà connu un épisode antimusulman en fin d'année 2015. Une manifestation xénophobe avait dégénéré en décembre. Les manifestants avaient défilé aux cris de « On est chez nous ! » ou « Arabi fora (les Arabes dehors) ! », et avaient tenté de brûler des exemplaires du Coran. Le rassemblement s'était poursuivi par le saccage d'une...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant