Airbnb : un site pour dénoncer ses voisins ? La Mairie de Paris nie

le
1
Vue aérienne de Paris (photo d'illustration).
Vue aérienne de Paris (photo d'illustration).

La lutte de la Ville de Paris contre Airbnb s'intensifie. Alors que la capitale française était en 2015 la première destination mondiale du site de location d'appartements, la Mairie de Paris vient de lancer un site recensant les locations touristiques en conformité avec la réglementation parisienne. Sur la plateforme Opendata.paris.fr, la municipalité ouvre ainsi « les données sur les locations de meublés touristiques ». Et les internautes de la capitale de découvrir sur une carte ou une liste si leur voisin est en règle, et possède bien l'autorisation de louer son bien meublé pour plus de quatre mois s'il s'agit de sa résidence principale.

Un site qui inciterait à dénoncer ceux qui n'ont pas souhaité verser une compensation financière à Paris pour obtenir l'autorisation, selon certains médias et internautes.

« Un choc de conscience »

Mais la Mairie de Paris s'en défend. « Il ne s'agit pas d'un site pour dénoncer son voisin », assure-t-elle à Europe 1. Au micro de la station de radio, le directeur de cabinet de la mairie de Paris dit seulement souhaiter que la nouvelle plateforme « provoque une espèce de choc de conscience de civisme, et que les gens se mettent en règle d'eux-mêmes, sans attendre d'être éventuellement signalé par un de leurs voisins ». Mathias Vicherat estime que le nouveau site « peut exercer...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bordo il y a 10 mois

    çà va être sympa l'ambiance dans les copro...: "Oui, vous avez loué votre appart c'est scandaleux", "Mais non c'est ma famille de province", "Police municipale, vous louez votre appartement à des étrangers, veuillez nous suivre à la mairie". Je sens le bon plan d'incitation à la délation. Bravo Hidalgo !