Air France lance une carte de réduction pour les 12-24 ans

le
0

La compagnie aérienne, via sa filiale Hop !, propose aux jeunes de voyager à tarif réduit sur son réseau domestique en échange d'un abonnement annuel de 49 euros.

La guerre des prix est relancée dans les transports! Et la nouvelle offensive vient d'Air France. La compagnie aérienne annonce ce jeudi le lancement d'une carte de réduction pour les jeunes de 12 à 24 ans. Cette carte, disponible à la vente à partir du 12 avril, doit leur permettre de profiter de réductions pouvant aller jusqu'à 30% sur les 130 lignes desservies par sa filiale Hop!. Cette carte, entièrement dématérialisée, sera valable un an moyennant 49 euros.

Les 12-24 ans pourront par exemple profiter de tarifs spéciaux à partir de 44 euros l'aller simple, avec un bagage de 23 kilos en soute inclus. «La carte jeune est donc amortie dès le premier aller-retour», assure la compagnie. Autre avantage: elle leur permettra d'échanger leur billet pour 10 euros ou de l'annuler pour 20 euros. L'opération pourrait même, à terme, être étendue aux étudiants jusqu'à 28 ans, confie Frédéric Gagey, PDG d'Air France, au Parisien. «Les jeunes sont nos clients de demain, il faut les fidéliser», explique-t-il. «La carte jeune a pour but de reprendre des parts de marché sur d'autres modes de transport auprès de cette clientèle.»

Doper le réseau domestique

Avec cette opération, Air France espère aussi donner un coup d'accélérateur à son réseau domestique. La compagnie met en avant les 600 vols quotidiens opérés par Hop!, avec des escales dans 50 aéroports et des tarifs présentés comme attractifs. Elle annonce par ailleurs ce jeudi une nouvelle ligne pour sa Navette qui effectue aujourd'hui 75 vols quotidiens entre Paris-Orly et Bordeaux, Marseille, Nice et Toulouse. Elle ira désormais aussi à Montpellier.

Air France vise directement les voyageurs qui ont l'habitude de prendre le train, notamment sur les distances de plus de 300 kilomètres. La compagnie a une grande marge de progression: l'avion ne représente que 10% des déplacements sur ces trajets contre 25% pour le train et 65% pour la voiture. La concurrence avec la route est d'autant plus dure que les Français plébiscitent de plus en plus le covoiturage et les autocars qui cassent les prix.

Air France joue donc pleinement la carte des prix bas pour les attirer. Cette stratégie semble déjà porter ses fruits. Hop! a divisé par deux son déficit entre 2014 et 2015 et fait état ce jeudi d'une «nette amélioration par rapport à 2015» sur le premier trimestre. «Les clients apprécient la mise en place de cette nouvelle offre commerciale», assure la compagnie dans un communiqué. Hop! vise la rentabilité dès 2017.

En attendant, la SNCF grimace. La carte de réduction de Hop! entre en concurrence frontale à sa carte 18-27 qui permet, moyennant 50 euros par an, d'obtenir des réductions pouvant aller jusqu'à 60% sur les TGV et Intercités. Le groupe SNCF, qui affiche une perte nette de 12,2 milliards d'euros, mène depuis quelques années une guerre acharnée contre le covoiturage et l'avion. En janvier dernier, elle annonçait un doublement des offres sur Ouigo (son TGV low-cost), Ouibus et Intercités Éco. «2016 sera l'année du low-cost», prévenait Guillaume Pepy, le président de SNCF Mobilités.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant